jeudi 20 juillet 2017

Vers le zéro déchet : dans la salle de bain

Nous y voilà enfin ! Je me tâtais sur le sujet que j'aborderais pour la suite de mon cheminement vers le zéro déchet. Et finalement, il me suffisait de rester dans la salle de bain. Car c’est dans cette pièce que j’ai pris le plus rapidement la décision de réduire mes déchets, il y a plus d’une année maintenant. Je le soulignerai dans chaque article, mais comme pour chaque pièce, ou étape dans ce mode de vie minimaliste et/ou zéro déchet, il est important de prendre son temps. D’y aller par petites étapes et d’apprivoiser les changements. Chacun son rythme et chacun son cheminement. Voilà par quoi j’ai commencé :

Shampoing, après-shampoing, gel douche et nettoyant visage industriel

Depuis que je suis passée à la coloration végétale il y a deux ans pour mes cheveux, je n’avais pas trop le choix. Le shampoing chimique et industriel risquait juste d’abîmer les bienfaits du végétale. Et croyez-moi, des tests de shampoings et de moyens de lavages, j’en ai faits ! J’ai testé des produits de toutes sortes (liquide, solide, no-poo, etc.). Mon choix final est le shampoing solide, définitivement. Pratique pour les voyages, pratique dans la salle de bain, et selon lequel on prend, juste parfait pour les cheveux. Je me suis enfin arrêtée sur LE shampoing, celui de Bionessens.
En même temps, j’ai décidé d’arrêter de me laver avec des gels douche, et suis passée au pain de savon. Avantage, avec le shampoing Bionessens, je fais tout avec. Cheveux, corps et visage. Un produit solide tout-en-un, qui me fait enlever de ma salle de bain : le gel nettoyant visage, le gel douche, le shampoing et l’après-shampoing. Quatre bouteilles/tubes en moins.

Coton jetable

Juste après, je suis passée au carré en tissu, coton, réutilisable. Mon choix s’est porté sur ceux de la marque Lestendances d’Emma, trouvée au printemps 2016 chez Nature et Découverte. Depuis, ils tiennent le coup. Je les utilise tous les jours pour appliquer mon eau florale et avant ça mon démaquillant ou eau micellaire. Ils sont vendus dans une petite pochette, et il y a également un filet de lavage. On met les sales dans le filet, le filet à la machine avec le reste et hop, ils ressortent toujours très bien.



Crème hydratante, démaquillant et lait pour le corps

J’étais une fan de crèmes. Pour le visage, le corps, les mains, bref, j’adorais en tester des nouvelles. Et malheureusement, j’étais assez faible, et craquais souvent pour les tendances. Il suffit qu’une crème pour les mains ait un packaging de Noël et j’ai du mal à me retenir. Mais je voulais toujours plus bio, plus clean, moins toxique, chimique, etc. Et finalement, je me suis décidée à utiliser des huiles végétales, que j’achète soit en grande bouteille d’un litre, et selon l’utilisation elles peuvent durer un moment, soit que je prends en vrac directement dans mes contenants. On peut en employer de toutes sortes, selon notre type de peau, je vous conseille de fouiller un peu, vous renseigner sur différents sites, dans différents ouvrages pour savoir lesquelles sont adaptées pour vous.
Le démaquillant et la crème pour les mains ont été remplacés par de l’huile végétale eux aussi. Et l’eau micellaire par de l’eau florale, que je peux remplir en vrac également.

Le parfum

Là, c’était un petit casse-tête. J’aime beaucoup mon parfum, depuis de nombreuses années. Mais il coûte cher. En grande partie à cause de sa marque, je pense. Et même si on n’utilise pas son parfum à la même vitesse qu’un tube de crème, si je pouvais trouver un moyen de faire mieux, autant le faire. Et c’est en farfouillant dans ma ville que je suis tombée sur une petite boutique de produits divers, Kokym. Et là, bonheur, elle fait des parfums en vrac. Il suffit de choisir, on remplit une petite bouteille avec un vaporisateur de parfum, et on peut venir le remplir une fois terminé.

Déodorant

Là encore, casse-tête. Je ne suis pas forcément très DIY, et si une recette possède trop d’ingrédients, je baisse les bras. J’ai bien testé le déo solide de Lamazuna, mais je ne suis pas vraiment à l’aise avec. Mais dernièrement, j’ai fait une belle découverte : l’huile essentielle de Palmarosa. Un déo parfait, qui en plus sent divinement bon et frais. Il n’empêche pas de transpirer, mais honnêtement, ça n’a jamais été terrible pour l’organisme de stopper la transpiration. Par contre, il délivre une super odeur quand on commence à avoir chaud sous les aisselles. Au revoir l’odeur de transpi, et bonjour la belle odeur fruitée.

Baume à lèvres et gommage

Ceux-là par contre, je les fais maison. La recette n’est pas compliquée en même temps. Pour le baume à lèvres, j’ai suivi celle-ci. J’ai gardé mes anciens tubes vides, et hop je remplis, ça se solidifie et mes lèvres restent toutes douces. Et pour le gommage, rien de plus simple, on trouve pleins de recettes faciles sur le net, avec des ingrédients de nos cuisines. Faire attention selon son type de peau toutefois.

Et ensuite ?

J’ai envie d’essayer/adopter le dentifrice solide pour me débarrasser de mes tubes. De fabriquer certains produits de maquillage maison, pour éviter de jeter un énième tube de mascara ou de rouge à lèvres. Je ne suis pas très make-up, mais j’ai mes petits chouchous. Un rasoir en inox pour arrêter de jeter les têtes jetables du mien.

Je me suis par contre totalement débarrassée de certaines choses, sans les remplacer par d’autres, en les donnant : mes vernis à ongles, mon sèche-cheveux, mon fer à lisser et la laque pour les cheveux.

Voilà un premier coup d’œil dans ma salle de bain, qui progresse gentiment vers le zéro déchet. C’est dans cette pièce que j’ai eu le plus de facilités. Et dans laquelle, déjà maintenant, je me sens bien mieux avec les produits et la façon dont je les utilise. Comme vous pouvez le lire, certaines choses restent à faire. Mais comme j'aime le répéter, allons-y tranquillement. 


40 commentaires:

  1. Merci pour ce superbe article "vers le zéro déchet". Je suis en plein remue-ménage de neurones pour aller vers cela. On a commencé avec les produits ménagers. Mais pour certaines choses je sais que je ne pourrais jamais sauter le pas comme la lessive par exemple.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On vient justement de terminer notre lessive chimique en poudre. Et j'ai acheté de la liquide en vrac. A voir le résultat la semaine prochaine ^^

      Supprimer
    2. Perso, j'ai aussi du mal avec la lessive, j'ai acheté des noix de lavage, il parait que c'est sympa et on peut y rajouter des huiles essentielle ou du savon pour l'odeur... Affaire à suivre :)

      Supprimer
  2. Merci beaucoup pour cet article, je suis moi-même en pleine transition.
    Ce qui est drôle c'est que contrairement à "un brin de culture" moi j'ai commencé par la lessive ! Maintenant je ne pourrai plus revenir à la lessive industrielle, j'aime trop ma lessive maison qui sent exactement le parfum choisi et qui lave super bien sans agresser ma peau ni mon linge.
    Merci encore pour cet article qui motive et booste !
    Par contre as-tu mis du temps à t'habituer à l'huile de pépins de raisin? Je trouve qu'elle sent très fort !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La lessive est une étape qu'on va franchir la semaine prochaine. Je voulais terminé notre gros back chimique avant. Du coup j'en ai prit en vrac dans le magasin de ma ville, on verra le résultat la semaine prochaine ^^ Mais comme c'est Monsieur qui fait la lessive, et qu'il est moyennement fan de mes combines 0 déchet, je parie qu'il va me dire que "ça lave moins bien" XD

      Supprimer
  3. J'ai commencé moi aussi à faire un tri dans ma salle de bain, enlevant mes crèmes hydratantes (qui m'ont bien fait peler la peau au passage, chouette !) pour de l'huile de jojoba, et j'ai pris les memes cotons que toi (par contre, ils ont pris une petite couleur bleuté à cause d'une mauvaise manip de machine à laver...). Je me ferai des gommages et baume à lèvre quand j'en aurai plus ; j'avoue que j'aimerai bien tester les shampoings solides, à voir. Et quel plaisir de ne plus avoir à jeter ma poubelle de salle de bain aussi souvent ! Le bonheur :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui que de bonnes choses ressortent de tout ça. C'est vraiment top !

      Supprimer
  4. Bonjour Margaud,

    Merci pour cet article, il donne des pistes pour s'améliorer petit à petit,
    et ça nous incite à faire nos propres recherches de notre coté.

    Par contre pour le déodorant tu appliques l'huile essentielle de Palmasora directement sur la peau ? ou tu as trouvé une recette de déodorant par trop compliquée?
    cela m'intéresse fortement car je n'ai pas encore trouvé de déodorant naturel qui fonctionne correctement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'applique directement sous les aisselles. Attention si on vient de les raser ça peut irriter. J'hydrate avec du gel d'aloe tous les soirs, et le matin je mets une goutte sous chaque bras :)

      Supprimer
  5. Bravo Margaud :) En ce qui concerne le déodorant, de mon côté j'ai découvert la pierre d'Alum, qu'on achète en magasin bio. Il y en a de toutes sortes. Moi j'utilise celle déjà polie. C'est sans odeur, mais ça marche tout aussi bien, voir mieux qu'un déo basique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais testé il y a de nombreuses années, et c'est pas un système fait pour moi je crois XD du coup j'ai laissé tombé.

      Supprimer
    2. J'ai essayé aussi la pierre d'alun et ma peau ne la supporte plus au bout d'un moment j'avais la peau qui pelait sous les aisselles et ça fait super mal, j'avais essayé un déo aux huiles essentielle aussi mais je ne l'ai pas supporté du coup j'ai peu peur d'abandonner le déo même si c'est super chimique et que les risques de cancer sont très importants.

      Supprimer
    3. Attention avec la pierre d'Alun, ça a beau être naturel il y a quand même des sels d'aluminium. Ces derniers sont en autres présumés responsable de cancers du sein.
      Une solution pour celles et ceux qui ne supportent pas l'huile essentielle pure est de mélanger avec de l'huile de coco. Elle apaise mais possède également un système de régulation des odeurs, 2 en 1 :)

      Supprimer
  6. Salut Margaud ! Tres bon article! Je peux vivement recommender le dentifrice solide et la brosse à dents en bambou 90% biodégradable. C'est un peu bizarre au début mais moi je suis accro maintenant!

    RépondreSupprimer
  7. Top cet article!! C'est un peu grâce à toi que je suis passé peu à peu au zéro déchet ^^ Mes cotons lavables ne vont pas en machine car je ne trouve pas ça assez efficace, je les nettoie avec du savon, ça part mieux. Par contre je n'aime pas trop la sensation de demaquillage à l'huile de pépin de raisin... je vais essayer de trouver une alternative, ou bien de me nettoyer directement le visage avec le savon de marseille que j'ai acquis. Pour l'été je suis passée au gel à l'aloé véra en guise de crème pour le visage, à garder ua frigo, c'est frais ça fait du bien le matin :-)
    Shampoings et savons de douche solides ici aussi depuis un bon moment, c'est une instagrammeuse qui m'a fait mes shampoing (Sempiternelle c'est son pseudo si tu veux aller voir) et ils sont top! Mais je ne savais pas qu'il y avait des savons tout en un, ça doit être bien pratique en effet! Parce que j'ai beau être passé au solide, un shampoo solide + un savon pour le corps + un pour le visage, bah on cumule! ^^
    Hâte de voir ton prochain article sur le sujet! Bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis très touchée de lire ça. Le savon tout est un je l'ai découvert par hasard dernièrement. Et la très bonne surprise ^^

      Supprimer
  8. J'adore lire ce genre d'article ! Moi aussi je suis passée au shampoing solide depuis plusieurs mois et j'en suis très satisfaite. Ma prochaine étape ce sont les cotons démaquillants que je souhaite faire toute seule. Pour mes enfants et pour nous, je suis passée au dentifrice bio de chez Melvita sans fluor ni colorants ! Et de l'huile pour le visage à la place des crèmes qui me décapaient la peau ! Merci pour l'info sur l'huile essentielle de palmarosa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec grand plaisir :) ce sont des articles que j'aime beaucoup écrire, ça me fait plaisir de voir qu'ils sont appréciés.

      Supprimer
  9. Bonjour

    Comment fais tu pour avoir un logo de blog ausis beau

    comment la tu créer

    Je parle du logo où il y a écrit Margaud Liseuse aec une calligraphie super jolie et avec celle où on voit lire ton personnage

    La tu dessine

    Sinon j'ADORE ton blog

    Bye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello, je l'ai commandé à une illustratrice ;)

      Supprimer
    2. Super !
      Sinon j'adore ton blog et cet article
      Je suis une petite ecolo !
      Si tous le monde fait un peu , des nouvelles habitudes , notre planète ira beaucoup mieux !

      Super non ?

      Supprimer
  10. Bonjour Margaud,
    Chouette article, ça fait 2 ans maintenant que je suis dans cette optique et on a toujours du mal avec certaines choses. Ici, on ne veut pas trop se séparer de notre brosse à dents et dentifrice... Mais on a déjà opté pour les noix de lavage plutôt que la lessive industrielle, on diminue de plus en plus nos consommations de produits avec des emballages plastique (on privilégie le verre qui est réutilisable), on teste de nouvelles choses pour laisser tomber et refaire un essai avec un autre produit. C'est pas simple, 2 ans après on fait toujours des tas d'erreurs mais plus ça va, plus on s'améliore et plus on apprécie notre nouvelle vie.
    Par contre, pour le shampoing, j'ai pas encore totalement supprimé mon flacon, mais j'alterne avec du shampoing sec (inconvénient de l'aérosol vide tout de même) et j'espace mes lavages à 1 fois par semaine au moins, voir 10 jours... Mes cheveux m'en remercient :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est parfois difficile de se défaire de certaines habitudes. Mais petit à petit je suis sûre qu'on peut se faire à de nouvelles choses :)

      Supprimer
  11. Coucou Margaud, merci pour tes conseils 😉 je vais regarder du côté des shampooing solide, c'est intéressant ! Moi j'adore le DIY du coup je fais ma crème visage à base d'huile végétale, eau florale et huile essentielle mais aussi mon déo avec de l'huile de coco et cette fameuse huile essentielle de Palmarosa. C'est vraiment super efficace contre les odeurs, aucun déo n'arrivait à ce niveau pour moi ! Vive le 0 déchet et les produits naturels !! 😁

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui! J'ai vraiment été très agréablement surprise par cette HE ^^

      Supprimer
  12. Merci pour cet article, je suis moi aussi dans cet objectif, j'en avais ras le bol de cumuler les flacons de shampoing, gel douche etc... Je me suis mis au pain de savon pour le corps (comme pour mes petits) ! Et je teste le savon solide.
    Dis-moi comment utilises -tu l’huile essentielle de Palmarosa en déo ? ça m'intéresse !
    Je cherche aussi des solutions pour le visage, j'achète des produits Sothys mais j'ai bien envie de passer à autre chose de plus naturelle. Si tu as des sites à conseiller je suis preneuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pas mal de sites mais Suisse... Donc dis moi si tu en aurais tout de même l'utilité selon ta région ^^ Et pour l'HE je l'utilise telle quelle. Et j'hydrate bien mes aisselles après chaque douche pour éviter que ça picote.

      Supprimer
  13. Merci pour cet article

    J'avais une question technique l'huile de palmarosa tu la mets juste comme ça ou associé à du bicarbonate par exemple. Parceque j'arrive au bout de mon depuis solide qui me convient bien mais il est en stick donc plastique.

    Et pour me démaquiller mes lèvres mes mains mes cheveux aussi j'utilise l'huile de noix de coco vierge ca fait tout c'est vraiment un produit Super
    Et pour les cheveux et le corps le savon de Marseille ( le vrai biensur vu que j'y vis c'est facile ) a ´lhuile d'olive c'est vraiment bien

    Vive le zéro déchet et le bio 😊
    Merci encore pour tes Super articles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui l'HE je la mets juste comme ça. J'hydrate bien mes aisselles après chaque douche pour éviter que ça picote et on peut l'associer à de l'huile de coco par exemple ;)

      Supprimer
  14. Bonjour Margaud,
    Super article ! Nous avons commencé le mouvement depuis un an à peu près et on ne le regrette absolument pas. :)
    Pour le dentifrice, on utilise un mélange d'argile et de bicarbonate avec de l'huile essentielle de menthe : un peu étrange au début, surtout quand on a l'habitude des dentifrices industriels vraiment très sucré, mais économique et efficace.
    Pour le déodorant on utilise du tee tree comme huile essentielle, mais ça a les mêmes propriétés que le palmarossa :) J'ai récupéré et nettoyé un vieux roll-on que j'ai rempli d'aloe vera, avec quelques gouttes d'huile essentielle et dix grammes de bicarbonate.
    Pour la lessive, on a bien essayé les noix de lavage, mais sans être convaincues. On a la chance d'avoir une cheminée, donc à présent je met la cendre de côté pour faire de en faisant bouillir du lierre : l'une est l'autre ne coûte absolument rien... et pour ce qui est de la cendre, c'est très efficace.
    Pour l'adoucissant du linge, un simple mélange vinaigre blanc / eau / huile essentielle pour que ça sente bon : marche parfaitement et bon pour l'entretien de la machine à laver.
    Rha zut ! Je suis inarrêtable sur le sujet >_< Bref, excellent article, super initiative de la faire partager à ton lectorat : merci !!
    Cloé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je parlerais de la machine à laver dans un autre article. Mais je suis en plein test de lessive justement. Et celle de lierre m'intéresse beaucoup. Une amie l'a testé plusieurs fois et aime vraiment beaucoup, du coup je tenterais sûrement aussi :)

      Supprimer
    2. Rha tien, il manquait des boutes de phrase dans mon commentaire -_- De l'intérêt de se relire ! Bon tu avais compris l'idée quand même X)
      "On a la chance d'avoir une cheminée, donc à présent je met la cendre de côté pour faire de la lessive à la cendre. Sinon cela fonctionne aussi en faisant bouillir du lierre : l'une est l'autre ne coûte absolument rien..."
      Nous prévoyons une cueillette pour tester le lierre dans les jours à venir (on commence à manquer de cendres ^^*).
      Cloé

      Supprimer
  15. Merci pour les conseils !
    Cela fait maintenant une année que j'essaie de limiter mes déchets. A Sion, il y a un magasin Zéro déchet qui s'appelle "Chez Mamie". Il y a beaucoup de produits très intéressants. J'ai acheté de la lessive en vrac mais ne l'ai pas encore testée, je finis mon stock.
    En ce qui concerne la salle de bains, je me suis mise au savon, au dentifrice (argile et menthe). Je n'ai pas encore testé le shampoing solide, je finis aussi mon stock. Je vais opter pour les lingettes au lieu des disques de coton.
    On peut aussi tout acheter en vrac pour se nourrir , les pâtes, le riz, les lentilles etc...
    J'achète déjà l'huile, les amandes, les fruits secs en vrac.
    J'y vais une fois par moi et j'achète chaque fois quelque chose de nouveau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui l'article sur la cuisine arrivera bientôt :) La lessive c'est le grand test de la lessive en vrac aujourd'hui ! On verre la résultat ce soir. J'espère qu'elle marche bien, car j'y crois beaucoup ^^

      Supprimer
  16. Coucou Margaud :)
    Super article très intéressant :)
    Pour le démaquillage j'avais trouvé chez Sephora (on m'avait offert une carte cadeau hein sinon je ne vais plus chez eux depuis longtemps vu qu'ils testent sur les animaux etc...) un gant démaquillant en microfibres. Il suffit de l'humidifier un peu puis de "frotter" doucement ton visage avec, puis tu le nettoies au savon, et quand tu fais une machine tu le glisses dedans de temps en temps. Franchement j'en suis très contente ça marche hyper bien sur moi et donc plus de cotons à démaquiller ni de démaquillant :)
    Bon sachant que quand je me maquille je ne mets jamais de fond de teint, c'est juste yeux et lèvres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais entendu parlé de ces gants. Je n'avais pas vraiment cherché, mais le concept est top ! Je me maquille peu également. Pratiquement rien pour le teint et je m'amuse sur les yeux. Ou les lèvres.

      Supprimer
  17. Voilà, j'ai testé la lessive. Elle lave très bien et a une bonne odeur de citron. Je suis très contente et vais en acheter à nouveau...

    RépondreSupprimer
  18. Cet article est mon préféré car la salle de bain c'est l'endroit où j'arrive le mieux à avancer en matière de moindre consommation ou meilleure consommation(je ne vais pas dire zéro déchet car j'en suis bien trop loin).
    J'avais une question technique pour le démaquillage. J'ai essayé de me démaquiller avec de l'huile végétale mais ça ne fonctionne pas très bien. Comment fais-tu, sur des lingettes lavables ? En fait j'ai essayé directement sur du coton mais ça peluche (même sur du coton de marque) et il reste toujours du fond de teint (oui parce que moi quand je dis maquillage il s'agit de mon camouflage indispensable, sinon je ne me maquille quasiment jamais). J'ai tenté un mélange à secouer huile/eau florale (comme les démaquillants bi-phase du commerce), c'était moins pire mais pas encore trop ça. Disons qu'il me faudrait beaucoup de cotons et du mélange pour bien tout enlever alors j'ai abandonné. Donc je voulais juste savoir si tu avais une technique particulière pour utiliser l'huile végétale.
    Quand j'avais sport à l'école j'utilisais l'HE de palmarosa, c'était super. Maintenant je fais de l'eczéma avec les HE alors bon bah j'ai réussi à trouver un déo bio qui me convient (et par hasard il est local !).
    J'y vais petit à petit mais beaucoup de produits plus sains sont déjà depuis longtemps dans ma salle de bain (après ça n'est pas forcément zéro déchet). Le savon je n'ai connu que ça toute ma vie. Le shampooing solide j'en avais testé mais j'avais eu des réactions (probablement à cause d'HE). Là je suis en train de tester le rhassoul et le bicarbonate en 2ème shampooing (sachant que ça fait quelques années déjà que j'utilise que des shampooings bio) et ça va pour l'instant.
    Petite question sans importance mais tu as piqué ma curiosité : quand tu dis t'être débarrassée de ton sèche cheveux, tu veux dire que tu ne les sèches plus ? (en été ça va mais l'hiver moi je m'enrhume si j'ai les cheveux humides). Merci pour tes articles qui donnent envie d'avancer de réussir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci encore pour tes commentaires ^^

      Alors pour le démaquillage à l'huile végétale, je mets simplement de l'huile sur mes mains, et je frotte gentiment mon visage et mes yeux avec mes mains. Ensuite je rince à l'eau tiède. Et je me nettoie le visage avec mon savon habituel. Et hop, un coup d'eau floral sur un coton et y'a plus rien ^^ de mon côté ça marche tip top.
      Le sèche cheveux a rendu l'âme y'a.... 6-7 ans. Et j'en ai jamais racheté. Je me lave les cheveux le soir (étant une adepte de la douche du soir, jamais du matin). Du coup je fais ça tranquillement entre 19h et 20h, ensuite je me pose dans mon canap et le temps que je bouquine, ils sont gentiment secs avant d'aller au lit. Et je ne suis jamais tombée malade ^^

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...