mardi 20 septembre 2016

Le goût du bonheur, tome 1 : Gabrielle

Auteure : Marie Laberge
Éditeur : Pocket
Collection : Best
Parution : 5 avril 2007
Pages : 877
EAN-13 : 9782266167604

Réunis dans leur résidence estivale de l'île d'Orléans, non loin de Québec, les Miller et leurs six enfants offrent l'image de l'harmonie et de l'aisance. La crise des années trente les a épargnés. Chez eux, le goût du bonheur l'emporte sur les conventions et les préjugés d'une société paroissiale et étouffante. Comblée par un mari intelligent et sensuel, Gabrielle aspire à encore plus de liberté, prête à la révolte. La tendre et violente Adélaïde, sa fille, est déchirée entre sa tendresse pour le jeune Florent et sa passion pour l'Irlandais Nic McNally.
Partout, alors que la rumeur de la guerre enfle en Europe, s'annoncent des orages du coeur, des menaces, des trahisons, la maladie. Mais rien ne semble pouvoir briser le courage et l'énergie vitale des Miller.


Mon avis


Cette trilogie me narguait depuis un bout de temps. Ces gros volumes ne me faisaient pas peur, et j’avais hâte de découvrir cette merveilleuse saga. Et « merveilleux » est un mot bien faible. Marie Laberge nous offre une magnifique fresque familiale ! Rien qu’à travers ce premier tome, on ressort conquis de notre lecture. Je n’ai qu’une hâte, vite découvrir la suite.

Si au début, les quelques mots québécois m’ont un peu perdu, ils m’auront finalement rappelé mes vacances dans ce merveilleux pays. Marie Laberge situe son intrigue sur une petite île proche de Québec et à Québec même. La visualisation était donc évidente pour moi, et ça a sûrement rendu ma lecture encore plus magique.
Les premières pages sont peut-être un peu lentes. On voit l’épaisseur de cette brique, et les lenteurs du début nous motivent moyennement. Mais finalement, on se surprend à ne plus pouvoir lâcher le quotidien de la famille Miller. L’auteure, avec son style, nous inonde de merveilleuses descriptions, des intérieurs, aux robes en passant par les états d’âme et les personnalités.

Gabrielle, le personnage « central » de ce premier tome, est une femme admirable. Nous commençons à la suivre à partir des années 1930. Elle est la plus jeune de trois sœurs, et est certainement la moins conventionnelle. Mariée à Edward, un homme que le père de Gabrielle n’approuvait pas, elle file le parfait amour depuis bientôt 10 ans. Ce couple est merveilleux. Alors que dans ces années, les hommes n’attendent de leur femme qu’obéissance et éducation des enfants, Edward est un homme moderne, à l’écoute et surtout, amoureux de sa femme. Dans ces années-là, Gabrielle découvre un monde nouveau, celui des suffragettes, ces femmes se battant pour leurs droits. Alors qu’elle a été élevée dans la tradition de la femme soumise, Gabrielle comprend que les femmes peuvent, en réalité, faire bien plus que « juste » écouter leur mari. On ressent souvent le doute et le tiraillement en elle. D’un côté, elle veut faire plus, s’émanciper et exiger des droits. Et d’un autre, elle réprimande ce qu’elle ne connaît pas. Cela fait d’elle un personnage très réaliste, combatif, mais pas rebelle ! Plus le roman avance, et plus elle comprend quelles sont ses armes. Et elle va parfaitement les utiliser, quitte à faire des erreurs. Car à côté de son couple, elle doit également jongler avec les caractères forts de ses deux sœurs, et ses cinq enfants tous si différents.
À commencer par Adélaïde, la plus grande. On découvre Adélaïde à ses 7 ans, et nous allons la voir grandir plus rapidement que prévu dans ce volume. Je me suis immédiatement attachée à cette petite fille vive et pleine d’esprit. Elle devient un merveilleux mélange entre sa mère et son père. Son statut d’enfant lui excuse beaucoup de choses, et quand une critique sort de sa bouche, on sourit avant d’être choqué.

Ce roman possède toute une palette de personnages incroyables ! Que ce soit Isabelle, la nièce de Gabrielle, qui est trop longtemps laissée au second plan, dans l’ombre de sa sœur, mais qui possède un cœur énorme. Ou Germaine, la sœur de Gabrielle, célibataire et vieille fille, aux idées bien arrêtées, mais qui ne cache pas son plaisir à partager certains moments piquants avec sa sœur et son beau-frère. Le jeune et adorable Florent, qui manque simplement de chance dans la vie, mais qui ne cessera jamais d’y croire et de s’accrocher à Adélaïde, qui l’a pris sous son aile. Et enfin Nic… Nic McNally. Puissant ami d’Edward, son rôle est primordial. Je suis encore mitigée à son sujet. J’attends avec impatience son évolution dans la suite.

Ce roman est une véritable pépite ! Je suis heureuse de l’avoir lu à mon rythme, et pour le coup, lentement. Plus de deux semaines pour le terminer, mais c’étaient deux semaines rythmées par les questionnements des personnages de ce roman. Un véritable plaisir. Je pense attendre de connaître la fin de la saga, avant d’attribuer le fameux coup de cœur ou non. Mais ce qui est sûr, c’est que ce premier tome s’engage fortement sur cette voie.

10 commentaires:

  1. Aaaaaaaaaah, une de mes trilogies préférées !! =D Je la relis régulièrement d'ailleurs, preuve que je ne m'en lasse pas.

    Je l'ai découverte totalement par hasard avec le T.2 et le T.3 en fouinant à Emmaüs où on va souvent se ravitailler en bouquins avec ma maman. Mon anniversaire arrivant peu après, j'ai demandé le T.1 et ce fut un véritable enchantement que de prendre part à la vie des Miller.

    Les deux autres tomes sont à la hauteur du 1°, voire même un poil supérieurs parce qu'on sent qu'au fur et à mesure, Marie Laberge laisse sa plume prendre de l'assurance.

    J'espère que tu aimeras autant le T.2 (Adélaïde) et le T.3 (Florent).

    RépondreSupprimer
  2. Mmmmmmh ça m'a l'air trop bien j'ai très envie !!!!! ça me fait un peu penser au Kate Morton que j'ai découvert grâce à toi "Les heures lointaines", et comme j'ai adoré ce roman au-delà du possible, bah je sens que je vais beaucoup aimé celui-là aussi, même si aucun livre ne ressemble à un autre, je le sais bien :P
    Allez, je vais me lancer !
    merci pour cette découverte :D
    bisous !!!!

    RépondreSupprimer
  3. Quand je t'écoutais parler de ce livre dans tes stories, j'avais déjà extrêment envie de me laisser tenter moi aussi par ce livre. Ton article vient de m'achever... Ce tome 1 est dans ma wishlist et dans quelques heures dans ma PAL ;)
    Merci pour la découverte.
    A très vite!
    Coline Nelson.

    RépondreSupprimer
  4. Ce roman me tente énormément ! Merci pour cette découverte ;)

    RépondreSupprimer
  5. Cette belle chronique me donne très envie de découvrir cette histoire! Ton blog et ta chaine me font découvrir des livres qui ne m'auraient pas tenté au départ mais ils se trouvent que je fais de très belles découvertes qui sortent de mes habitudes et me donne envie de découvrir d'autre livre du même style. ^^

    RépondreSupprimer
  6. Oh la la un livre qui se passe au Quebec je dis ooouuiii ! Ça me manque depuis que je suis rentrée de mon voyage au Canada en juin dernier, ce livre pourrait me rappeler tant de bons souvenirs ! Merci de nous le faire découvrir Margaud !

    RépondreSupprimer
  7. Ça me fait penser à plusieurs bouquins de l'auteure Maryse Rouy qui est québécoise et qui a écrit sur le statut de la femme au Québec et en France dans les années 40-45 et 60 !

    Ce sont les séries Une jeune femme en guerre et Les pavés de Carcassonne. Le parcours de chacune des héroïnes est vraiment intéressant je trouve, si jamais tu essaye, j'espère que tu aimeras :)

    En ce moment je me suis remise à HP mais quand j'aurai terminé je lirai certainement cette série là !

    RépondreSupprimer
  8. Tu m'as donné très très envie que ce soit en vidéo, par ici ou encore sur Insta. Du coup je pense que je vais me le procurer très rapidement même si en ce moment je trouve que j'achète beaucoup trop de livres...

    RépondreSupprimer
  9. je ne connais pas du tout mais ça donne envie, j'adore ce genre d'histoires!

    RépondreSupprimer
  10. J'avais déjà une folle envie de lire ces livres mais alors là ! Depuis que tu en fais l'éloge, je vais me jeter dessus la prochaine fois je crois !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...